vendredi 19 avril 2024

Rencontre avec la culture occitane

Rencontre avec la culture occitane ou Encontre dab la cultura occitana

C´est le nom de l´activité que les élèves de 1º de ESO ont réalisée lundi 15 avril. Lysiane et Jean Jacques  (Jan-Jacmes en occitan) sont venus pour nous raconter à propos de la langue occitane de l´autre côté des Pyrénées et pour nous montrer quelques danses régionales.

Lysiane Massétat est une institutrice qui enseigne depuis 20 ans en occitan aux élèves de 3 à 11 ans dans plusieurs écoles primaires des Pyrénées. Elle a appris l'occitan à la maison. Plus tard, elle a fait des études de lettres modernes à l'université, moment où elle s'est intéressée à l'occitan et a commencé à se former sur ce sujet.

Jean-Jacques Habarès travaille comme agent territorial au Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques. Il fait partie d'une association de Pau où il enseigne les danses traditionnelles de la région depuis 20 ans. Tous les deux font partie de plusieurs associations du Béarn qui ont pour but la diffusion de la langue et la culture occitanes.


L´activité
Lysiane nous a parlé de la situation de la langue occitane, combien d´habitants parlent ou étudient l´occitan en France et elle nous a appris des mots, comme  par exemple:
- Pour dire bonjour on dit: Adiu
- Pour dire au revoir: Adissiatz.
- Ça va?: Va plan?
Elle nous a raconté aussi quelques manifestations culturelles qui ont lieu dans la région comme par exemple le Festival Hestiv' Òc à Pau qui aura lieu au mois de mai.
Jean-Jacques nous a appris  quelques danses du patrimoine occita et nous nous sommes bien amusés!! Il y en a qui dansent très bien!!





Et après les danses, des merveilles et des crêpes que Lysiane avait gentiment préparées!

La langue occitane
La langue occitane est une langue romane parlée dans le Béarn, avec toute la culture et les traditions qu’elle engendre.

Après la chute de l’Empire Romain, à la fin du Vème siècle, le latin a évolué pour donner progressivement naissance aux langues romanes : l’espagnol, l’italien, la langue d’oïl, la langue d’òc…
Au XIIIème siècle, apparaissent les premiers textes en béarnais. Notre langue prendra la place du latin et deviendra officiellement les « Fors e Costumas », code législatif du Béarn souverain, en vigueur jusqu’à la Révolution Française.
Au milieu du XIXème siècle, le grand poète provençal Frédéric Mistral initie un mouvement important de la défense de la langue d’òc : le félibrige. De nombreux félibres, notamment Xavier Navarrot, Miquèu Camelat, Simin Palay et Roger Lapassade, le suivront et écriront des poésies, des romans, des œuvres théâtrales, …
L’utilisation du béarnais et son écriture s’est progressivement altérée sous l’influence du Français.
Grâce au mouvement du Félibrige puis à d’autres qui ont suivi, la langue et la culture béarnaises connaissent une belle renaissance : enseignement, médias, éditions, chants traditionnels et contemporains, musiques, danses, fêtes et festivals… c’est ainsi que la langue et la culture restent des vecteurs de lien social et de dynamisme. On compte aujourd’hui quatre formes principales d’occitan : le provençal, le languedocien, le nord-occitan et le gascon.

https://www.coeurdebearn.com/es/descubrir/culture-et-traditions-en-bearn/la-langue-occitane.html

L´occitan aujourd´hui

On estime à 7% le nombre de locuteurs* de l’occitan sur ces territoires. Ce taux varie selon les territoires, de 2% à 22% dans les régions françaises, et jusqu’à 62% au Val d’Aran.

Au total, cela représente environ 542 000 personnes (sans compter les locuteurs qui vivent sur le reste des territoires de langue occitane : Auvergne, Drôme, Ardèche, Provence et vallées occitanes du Piémont italien.

https://www.ofici-occitan.eu/fr/les-enjeux/



Le plus: